Une artiste montilienne au Népal

traversée des arts 31 janvier 2022

Christelle Lecomte est mosaïste. L’Atelier Chrysalide est installé dans la Traversée des Arts. Cet automne, elle est partie trois mois au Népal. Voici quelques extraits de son voyage :

“ Mon premier objectif était de soutenir une école d’un village reculé, au cœur de la jungle. Avant de partir, j’ai récolté des dons afin d’offrir deux télévisions pour l’école, des cartables pour tous les élèves, des kits pour les mathématiques pour les plus grands, un kit d’écriture pour les plus jeunes. L’aspect humanitaire était très important pour moi, car ce voyage, je l’ai fait pour prendre du recul, pour prendre conscience de ce que j’ai et ce que je peux offrir à d’autres.” 

Dans ses bagages, Christelle embarque avec elle 10 kg de matériel pour faire de la mosaïque : 

Pinces et matériaux, j’avais l’essentiel pour partager mon art avec les enfants. Une fois sur place, j’ai dû improviser un peu pour créer un espace propice à la création. Le système scolaire est totalement différent : les enfants viennent à pied de villages reculés. Moi-même, je marchais 40 minutes tous les matins pour me rendre à l’école. Des fois, des enfants passaient, curieux, devant la salle dans laquelle j’étais installée. Je leur demandais s’ils pouvaient rester quelques minutes avec moi, pour contribuer à la mosaïque... Ainsi, chacun a pu découvrir la technique de la mosaïque. En trois semaines, les enfants ont réalisé 6 tableaux.” 

 La fin de l’échange coïncidant avec le début des “grandes vacances”, Christelle a participé à la fête de l’école avec les enfants, les enseignants et les personnalités locales. Les tableaux et les projets y ont été présentés.

“C'est pour ces moments riches en échanges et en émotions que je suis partie. Faire découvrir mon art à 250 enfants, qui ont des problématiques qui sont grandement éloignées des miennes, c’était incroyable. Je me sens très chanceuse d’avoir pu réaliser ce voyage, qui a débuté avec un contact sur Facebook.”

Après ces 3 semaines, Christelle n’avait rien planifié. Mais elle avait quelques idées à concrétiser et il lui restait un peu plus de 2 mois...  

“Comme j’étais logée chez une enseignante lors des 3 semaines passées à l’école, j’ai vécu de l’intérieur la culture népalaise. J’ai assisté à une cérémonie très importante, la remise de la Tika, j’ai assisté à un mariage... J’ai poursuivi mon voyage en mode ‘road trip’, sac à dos et longue marche au programme. La barrière de la langue n’est pas infranchissable : j’ai pu proposer mon aide à de nombreuses personnes. J’ai pu découvrir des lieux magnifiques tels que la vallée de Katmandou, visiter des temples où d'importantes cérémonies funéraires ont lieu, avec des crémations à ciel ouvert."

"Je me suis nourrie de chaque paysage, de chaque échange, de chaque rencontre."

Autre étape de mon aventure : suite à l’émission « Echappée Belle », je projetais de rencontrer Floriane, Française installée au Népal qui a créé l’ONG « standup 4 the elephants ». Elle travaille en collaboration étroite avec le gouvernement pour lutter contre la maltraitance et l’industrie du tourisme des éléphants. J’ai donc découvert un tout nouvel univers : le soin aux plus grands mammifères terrestres. J’ai aussi laissé un peu de moi ! Durant mon séjour j’ai réalisé une table en mosaïque, avec ce que j’ai trouvé sur place : seulement 2 couleurs de carrelage, une tenaille et un marteau ! ” 

Christelle a arpenté presque tout le Népal. Comme j’y étais déjà allée en 2019 pour un trek des Annapurnas à 4100 m, j’ai pu comparer le “avant-après” laissé par la pandémie liée au Covid-19 : beaucoup d’établissements touristiques sont fermés et toutes les professions (notamment les guides) souffrent du manque de touristes. Les Népalais ont d’autres problèmes quotidiens plus fondamentaux que la gestion de la crise sanitaire. Cela m’a permis de prendre du recul sur la situation confortable que nous vivons au quotidien.” 

A son retour en France, en décembre 2021, un petit temps d’adaptation a été nécessaire pour retrouver ses marques : “Après avoir contemplé les plus grands sommets de l’Himalaya, cela m’a fait tout drôle de revoir le Mont Ventoux ! Je profite des effets durables de ce voyage : je suis plus sereine, j’ai été nourrie par l’énergie du Népal et je retrouve à présent avec plaisir mes élèves pour les cours et les stages de mosaïques dans mon atelier à Monteux.”  

Retrouvez toute l’actualité de l’Atelier Chrysalide sur la page Facebook

Contact : 06 45 80 74 53