Tribune libre

En application de l'article L.2121-27-1 du Code Général des Collectivités Territoriales et conformément à la loi du 27 février 2002 relative à la démocratie de proximité, la ville de Monteux favorise la libre expression des différents groupes politiques de la commune (élus municipaux de la majorité et de l'opposition) sur l’ensemble de ses supports de communication.

Tribunes du Journal de Monteux - Septembre 2022

Retrouvez ci-dessous les tribunes publiées dans le Journal de Monteux. Les textes sont publiés tels qu’ils sont transmis à la rédaction.

Tribune Majorité

Liste d’union « Ensemble pour Monteux »

 « La critique est une chose bien commode : on attaque avec un mot, il faut des pages pour se défendre » Rousseau

On pourrait en écrire des pages et des pages. Mais face à la désinformation, aux contre-vérités, voire même aux absurdités qui sont avancées par nos opposants, nous choisissons de rétablir la vérité par des éléments concrets chaque fois que cela est nécessaire et surtout nous continuons à travailler !

Oui, nous, nous préférons mettre notre énergie à répondre aux attentes des Montiliennes et des Montiliens et à œuvrer au quotidien pour faire face aux défis actuels, plutôt qu’à polémiquer.

Dans le contexte actuel de crises climatique, énergétique, économique et sociale, afin de tirer le meilleur parti des compétences personnelles et professionnelles de chacun et d’adapter les délégations aux enjeux de demain et aux besoins de proximité avec les citoyens en changeant leurs intitulés pour affirmer des choix politiques forts comme : les solidarités, la transition écologique, la transition numérique, les patrimoines et l’identité, l’éducation, les cultures, la qualité du service public, l’attractivité, la santé par le sport, le bien être, la convivialité…

En ce dernier trimestre, de nombreux chantiers sont en cours pour améliorer le confort de tous comme, par exemples :
-    la végétalisation de la cour de l’école Marcel Pagnol suivant le projet des enfants,
-    l’aménagement de l’avenue Cassin,
-    le futur poste de police municipale,
-    la revitalisation du centre historique,
-    mais aussi tous les petits travaux du quotidien.
Objectif : améliorer le cadre de vie et la sécurité des usagers dans une démarche éco responsable et durable.

En cette rentrée, nous vous rappelons que nous sommes à votre disposition.  N’hésitez pas à nous contacter par l’intermédiaire du Cabinet de Monsieur le Maire (04 90 66 97 10) ou en nous interpellant directement.

La majorité municipale

 

Tribunes opposition

Liste « Une nouvelle majorité pour Monteux »

Plus de 5 mois sans réunion du conseil municipal
De mi-avril à fin septembre : 5 mois sans réunion du conseil municipal. Certes la loi l’autorise, de justesse, mais c’est un signe de faiblesse pour une municipalité de 14 000 habitants. En comparaison, à Sorgues une réunion du conseil a eu lieu tous les mois à l’exception des congés d’été ; et le conseil municipal de Pernes s’est déjà réuni 5 fois cette année. On pourrait multiplier les exemples ! A Monteux, espacer à ce point les échéances renforce l’opacité des informations et des décisions prises par les mêmes depuis plus de 30 ans.
Pas de premier adjoint pendant près de 8 mois
Depuis le 4 février, date à laquelle Christian Gros a annoncé lui avoir retiré ses délégations, jusqu’à fin septembre, Monteux n’avait pas de premier adjoint. Or, celui-ci a un rôle particulier au regard de la loi : « suppléer le maire absent ou empêché ». Investi de cette fonction, le premier adjoint doit normalement jouer un rôle d’écoute attentive vis-à-vis des administrés comme des agents. En ce sens, laisser Monteux sans premier adjoint si longtemps constitue une forme de mépris vis-à-vis des habitants.
Une insécurité croissante
Dans bien des quartiers à Monteux, les habitants nous rapportent une multiplication des cambriolages, comme récemment encore route de Bédarrides, route de Loriol ou chemin de Seyssau, qui comme bien souvent restent sans suite. Il faut donc renforcer les moyens dédiés à la sécurité.
Des moyens gaspillés
M. Gros met en place un fonds de concours important du budget de la ville pour réduire des dettes d’investisseurs privés à Beaulieu. L’argent des Montiliens n’a pas à être gaspillé pour rembourser des créances privées.
Contactez-nous : patricedecamaret@gmail.com / oberjc.cm@gmail.com
 

Patrice de Camaret, Florence Guillaume, Jean-Claude Ober, Frédéric Bres, Valérie Bouriquet-Tellene, Patrick Roux

  • - La place de 1er(e)  adjoint(e) n’a jamais été vacante. Carine Blanc, jusqu’alors 2ème adjointe est devenue 1ère adjointe suite au retrait de son écharpe à Michel Mus et conformément à la réglementation qui prévoit qu’en cas de démission le suivant sur la liste devient le 1er.
    - Le fonds de concours évoqué ci-dessus ne concerne absolument pas le rachat de créances aux Parcs du Sud et n’est pas payé par le contribuable. Il concerne le parking P4, créé et aménagé par la Communauté d’Agglomération à la demande de la ville. Ce fonds de concours est financé grâce aux recettes de parking.

     


Liste « Monteux Citoyen »

Energie, la grande incertitude.
Alors que nous vivions depuis plusieurs années dans un contexte de bas prix en énergie, notre commune s’est laissée porter par une augmentation régulière de sa consommation d'énergie. Les montants sont éloquents : 2020: 310 554€, 2021: 331 472€, 2022: 400 000€ budgétés.
La cause de l'augmentation de notre consommation est restée jusqu'à présent dans l'angle mort des discussions, en Conseil municipal jusqu’en 2022. Plus récemment, cette hausse du poste énergie fut présentée comme un impondérable lié à celle du prix des marchés.
La crise énergétique européenne, aggravée en France, par la mise à l’arrêt d’une partie du parc de réacteurs nucléaires, exige des gros consommateurs de prendre des mesures pour diminuer leurs volumes. Pour information, le 23 août dernier 25% de notre électricité venait des pays européens !
Le rôle d’une politique publique est de dessiner un horizon de temps :
- à court terme la solution est la sobriété énergétique,
- à moyen terme, c’est investir dans la rénovation des bâtiments et la production d’énergies renouvelables,
- à long terme : investir dans les technologies de rupture.
Prendre des mesures d’urgence pour entériner la sobriété et diminuer la consommation, c’est maintenant ! Notre municipalité doit distinguer les usages de première nécessité et ceux considérés comme superflus.
Discutons concrètement de comment diminuer la consommation municipale de 15 % (objectif fixé pour l’Union Européenne).
Après Fukushima (2011), les plus gros consommateurs au Japon (entreprises) ont réussi à diminuer leur consommation de 30 % sans porter atteinte à leur outil de production.
Diminuer de 15 %, c’est possible et indispensable pour maîtriser la facture, éviter coupures et rationnements.
Pour traiter des problèmes en temps de crise, il faut réunir le Conseil municipal régulièrement (entre avril et septembre 2022 : aucune réunion) ...
Contact : listecitoyennemonteux2020@gmail.com

 

Simon Berthe

 

Tribunes numériques

Retrouvez ci-dessous les tribunes numériques de l’opposition. Les textes sont publiés tels qu’ils sont transmis au Service Communication.

Liste « Monteux Citoyen »

Sécheresse : les Confines en alerte !

Extrait d’un article consultable  sur notre site internet.

Si Monteux pouvait parler dirait-elle ?

« Oh Confines, capitale de ma douleur,

Toi qui contenait la vie dans sa profusion, sa beauté et sa rareté,

Toi qui était notre Petite Camargue, notre part de rêve et de fierté,

Toi qui a nourri nos regards émerveillés,

Tu t’étioles lentement et inexorablement » 

Comme le coeur de Monteux, ce sont ses habitants, nous prenons la parole pour témoigner de cette disparition silencieuse.

Alors qu’il était au milieu des années 2000, un site majeur de halte migratoire des oiseaux le long du couloir rhodanien, notre espace naturel sensible, identifié alors comme zone nationale d’intérêt faunistique et floristique, possédait une richesse biologique remarquable. Celui-ci est devenu au fil des années une steppe aride désertée par les espèces mêmes qu’il avait vocation à accueillir. Même l'étang du karting est sec dans sa partie est. Quelques espèces qui fréquentent habituellement le site ont migré vers les canaux telle la rousserole turdoïde et le râle d'eau, mais avec très peu d'effectifs. Ne restent que les joggers qui parcourent la lande.

Non loin, le lac de Monteux bruisse des cris des baigneurs. Alimenté par pompages, celui-ci doit maintenir son niveau d’eau, en dépit de l’évaporation intense à la surface du plan d’eau. En ayant une vision d’ensemble du site, on ne peut qu’observer le contraste entre d’un côté un lieu de consommation en eau qui excède vraisemblablement les capacités réelles du bassin hydrographique et de l’autre, quasiment mitoyen, un espace naturel sensible rendu à l’état de plaine désertique, symptôme d’un assèchement des nappes dans le sol et des cours d’eau qui devraient l’alimenter.

Cette situation est aussi la conséquence d’une absence de gestion des Confines depuis des années.