Tribune libre

Les textes sont publiés tels qu’ils sont transmis à la rédaction.

Mars 2020


Tribune Majorité

Oui, à Monteux les impôts sont bas !

Le mois de mars est traditionnellement celui où le Conseil municipal se penche sur les questions budgétaires.

A cette occasion, un constat mérite d’être rappelé.

A Monteux, la fiscalité est faible. Pour s’en assurer, il suffit de comparer.

Mais pour comparer utilement et objectivement, encore faut-il comparer ce qui est comparable.

Une commune de 1000 habitants n’a pas les mêmes ressources, les mêmes équipements et services publics et les mêmes dépenses qu’une commune de 10 000 habitants ou de 100 000 habitants. C’est pourquoi les communes sont classées par strates de population. Ce classement, c’est celui que retient l’Etat, notamment le ministère des Finances, pour comparer les communes entre elles.

Monteux est classée parmi les communes comptant de 10 000 à 20 000 habitants. Dans cette strate, Monteux est la commune du département où le montant des impôts payés par chaque habitant est le plus faible. Ce montant est aussi parmi les plus faibles au niveau régional et national.

Ainsi, quand un MONTILIEN paye en moyenne 405 euros d’impôts communaux par an, un habitant d’une commune de la même strate paye en moyenne, au niveau national, 554 euros. Plus concrètement, un habitant de Sorgues paye en moyenne 508 euros, de Vedène 523 euros et du Pontet 718 euros.

Et même si on s’intéresse à nos communes voisines qui ne sont pas dans la même strate, Monteux reste bien placée puisque, par exemple, un Carpentrassien paye en moyenne 548 euros par an et un Pernois 613 euros.

Telle est la réalité des chiffres.  Nous vous invitons à les vérifier sur le site du gouvernement, à l’adresse suivante : www.collectivites-locales.gouv.fr. Rubrique : les comptes individuels des collectivités.

La majorité municipale

Tribunes opposition

Liste "Ensemble, construisons un nouvel avenir pour Monteux"

Dans le cadre des prochaines élections municipales de mars 2020, la période pré-électorale a débuté le 1er septembre de cette année.

A ce titre, la communication est soumise à des règles strictes. C'est pour cette raison que nous avons décidé de suspendre nos tribunes durant cette période.

Pascal BONNIN, Gwenaël CLAUDON, Damien JUGE, Fabien VEZON

Liste ''Monteux Bleu Marine"

La tribune ne nous étant pas parvenue, nous n'avons pas été en mesure de la publier.

Jean-Louis GINER et Michelle RICHARD

Comme beaucoup de Montiliens, nous finissions par croire, à force de lire la lancinante et coûteuse communication municipale, que la fiscalité était "faible" à Monteux. Ce n’est en réalité pas le cas : la taxe d’habitation et la taxe foncière sur les propriétés bâties sont un tiers plus élevée que la moyenne des communes du Vaucluse et la taxe d’enlèvement des ordures ménagères est la plus élevée du département. Ne parlons même pas du prix de l’assainissement de l’eau.

Cette sur-communication est omni présente : ne refaire que la façade côté train du quartier des Vieux-Moulins, délaisser les routes de campagne peu « visibles », brandir des étiquettes creuses comme « écoquartier », …

A tout miser sur la communication, sans doute pour compenser le décalage avec les Montiliens, Christian Gros finit par lasser les habitants qui se sentent trompés.

Merci à Patrice de Camaret pour son appui.