Un bilan financier sain pour une commune pleine de vie !

economie 06 avril 2022

Monteux, c’est une ville où il fait bon vivre. Ce résultat est notamment le fruit d’une bonne gestion financière, qui permet tout en maîtrisant les dépenses de répondre aux attentes des habitants en matière de services publics et d’équipements.

Voici le bilan financier de 2021 à travers 3 objectifs de l’équipe municipale, depuis de nombreuses années. 

Objectif 1 - Un budget équilibré pour des services publics de qualité

Maîtriser les dépenses de fonctionnement, c’est un engagement de longue date de la municipalité. Malgré la crise liée à la situation sanitaire, chefs de services et agents municipaux se sont mobilisés pour maîtriser les dépenses et faire mieux avec moins. La priorité des agents et de l’équipe municipale est toujours de proposer des services publics de qualité, essentiels pour le quotidien des Montiliens : entretien des bâtiments municipaux (notamment les écoles et les crèches), restauration scolaire, sécurité, action sociale… Oui, la commune continue de poursuivre ses efforts de gestion (voir graphiques ci-contre), mais cela ne se fait pas au détriment de la qualité des services publics.  

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Côté investissement, à Monteux différents projets ont été mis en place en 2021. La priorité a été donnée aux chantiers qui contribuent de manière très significative à la transition écologique (et qui, en plus de faire des économies d’énergie, permettent de faire des économies financières). 
 

Objectif 2 - Des impôts locaux parmi les plus bas

Le pouvoir d’achat des Montiliens est au cœur des préoccupations de la municipalité. A Monteux, les impôts sont parmi les plus bas du département (dans les communes de strate comparable c’est-à-dire de 10 000 à 20 000 habitants). Par rapport au département, à la région, ou même au pays, un Montilien paye largement moins d’impôts.

Objectif 3 - Une dette maîtrisée

La plupart des ménages contractent des prêts à la banque pour pouvoir réaliser des investissements : acheter un logement, faire des travaux... L’endettement permet de réaliser des investissements que l’on ne pourrait pas faire si on n’avait pas recours à l’emprunt. L’essentiel, c’est que cet endettement reste maîtrisé et sain. 

Pour une collectivité, l’endettement a les mêmes avantages que pour un ménage : il permet d’étaler le financement au long cours pour que plusieurs générations bénéficient d’équipements de qualité. En 2021 le remboursement de la dette de la ville de Monteux a coûté 86 euros par an par habitant, chiffre à rapporter aux recettes qui elles s’élèvent à 1039 euros par an par habitant :  soit 8,2%. On est loin du seuil d’alerte de 30% des revenus que les banques appliquent aux particuliers. Conclusion : notre endettement est raisonnable et permet à tous les Montiliens de profiter des investissements d’hier et de demain. 

  • Comment s’organise le vote du budget de la ville ?  

    Le Conseil municipal vote dans un premier temps le bilan financier de l’année précédente : c’est le compte administratif. Cette année, la séance concernée a eu lieu le 22 mars. 

    Après le Débat d’Orientation Budgétaire (DOB), le Conseil municipal vote le budget prévisionnel de l’année (ce sera à l’ordre du jour d’un prochain Conseil municipal). 

    Comment est structuré le budget communal ? Il comporte deux sections distinctes : la section de fonctionnement et la section d’investissement.  

    Section de fonctionnement : toutes les opérations concernant la gestion courante des services (rémunération des personnels, fonctionnement des services, achat de fournitures, chauffage des bâtiments communaux, etc.)  

    Section d’investissement : toutes les opérations qui accroissent ou diminuent la valeur du patrimoine de la collectivité (travaux, équipements…) 

    En plus du budget général, la commune peut se doter de budgets annexes pour bien individualiser certaines opérations spécifiques.