Si je brûle mes déchets verts, je joue avec le feu !

environnement, sécurité 17 mars 2021

Même avec un petit jardin, l’entretien des espaces verts peut générer des déchets volumineux (tonte de pelouse, feuilles mortes, résidus d’élagage, de taille de haies, de débroussaillage...). On est alors tenté de faire brûler ces résidus mais ATTENTION : C’EST INTERDIT et dangereux.

En chiffres

Le brûlage de 50 kg de branchages équivaut à la pollution dégagée par le moteur diesel d’une voiture qui parcourt 6 000 km, ou 3 mois de chauffage au fioul d’une villa.* 

En plus de gêner son voisinage avec l’odeur et la nuisance visuelle et d’appauvrir les sols, cette pratique est nocive pour l’environnement et pour la santé (la combustion des déchets verts rejette des substances toxiques) et peut vous coûter cher en tant que particulier : jusqu’à 375 euros (contravention de 4ème classe).  

Alors que faire des déchets verts ? Vous pouvez : 

  • les apporter à la déchetterie (l’accès est gratuit pour les particuliers), 
  • les broyer et les réutiliser, grâce au paillage ou au compost, ils viendront ainsi enrichir votre sol. 
Liens utiles

*Source et infos environnement et qualité de l’air : www.atmosud.org