Couvre-feu de 18h à 6h instauré dans le Vaucluse

covid-19 10 janvier 2021

En raison de l’évolution de la situation sanitaire encore très préoccupante, des restrictions supplémentaires viennent d’être mises en place dans le département du Vaucluse : un couvre-feu entre 18 heures et 6 heures est instauré dès ce soir.

A partir de ce dimanche 10 janvier, il sera interdit de sortir de chez soi de 18h à 6h du matin.

Pour les commerces

  • les commerces, établissements de services à la personne et assimilés ne doivent plus accueillir de public à compter de 18 heures ;
  • la vente à emporter n’est pas autorisée au-delà de 18 heures. Les livraisons demeurent toutefois possibles. Les restaurants, pizzerias et assimilés pourront donc continuer à faire livrer les commandes.
  • les pharmacies ne sont pas soumises à une fermeture anticipée à 18h.
  • Conformément aux dispositions du décret du 29 octobre 2020

    - entretien, réparation et contrôle techniques de véhicules automobiles, de véhicules, engins et matériels agricoles ;

    - fourniture nécessaire aux exploitations agricoles ;

    - distributions alimentaires assurées par des associations caritatives ;

    - commerce de détail de carburants et combustibles en magasin spécialisé, boutiques associées à ces commerces pour la vente de denrées alimentaires à emporter, hors produits alcoolisés, et équipements sanitaires ouverts aux usagers de la route ;

    - commerce de détail de produits pharmaceutiques en magasin spécialisé ;

    - commerce de détail d'articles médicaux et orthopédiques en magasin spécialisé ;

    - hôtels et hébergement similaire ;

    - location et location-bail de véhicules automobiles ;

    - location et location-bail de machines et équipements agricoles ;

    - location et location-bail de machines et équipements pour la construction ;

    - blanchisserie-teinturerie de gros ;

    - commerce de gros fournissant les biens et services nécessaires aux activités mentionnées au présent II ;

    - services publics de santé, de sécurité, de transports et de solidarité ouverts la nuit ;

    - cliniques vétérinaires et cliniques des écoles vétérinaires ;

    - laboratoires d'analyse ;

    - refuges et fourrières ;

    - services de transport ;

    - toutes activités dans les zones réservées des aéroports ;

    - services funéraires.

Pour la garde d'enfants, l'enseignement et la formation

Les établissements recevant du public (ERP) ou les autres structures qui accueillent de la garde d’enfant, de l'enseignement, des activités périscolaires ainsi que de la formation professionnelle peuvent continuer à accueillir leur public habituel au-delà de 18 h.

Le personnel, les conducteurs de transports scolaires, parents, enfants, élèves de ces établissements devront justifier leur déplacement au-delà de 18 h en cochant le motif « activité professionnelle, enseignement et formation » sur l’attestation de déplacement dérogatoire

Pour les activités de plein air, les activités extrascolaires et les activités sportives

  • le couvre-feu à 18h00 entraîne l’avancée à cette heure de la fin des activités de loisir en plein air, qu’elles s’exercent sur la voie publique (promenade ou sport), en milieu naturel (promenade, sport, pêche, etc.) ou en établissement de plein air ;
  • s’agissant des activités extrascolaires : comme les autres activités de loisirs, les activités extrascolaires exercées en plein air ou en salle doivent cesser à 18 heures.

Les dérogations possibles

Des dérogations seront possibles pour se déplacer entre 18 heures et 6 heures du matin dans certains cas, qui sont précisément listés dans l'attestation de déplacement dérogatoire à présenter.

 

  1. Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou le lieu d’enseignement et de formation, déplacements professionnels ne pouvant être différés.
  2. Déplacements pour des consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ou pour l’achat de produits de santé.
  3. Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou précaires ou pour la garde d’enfants.
  4. Déplacements des personnes en situation de handicap et de leur accompagnant.
  5. Déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative.
  6. Déplacements pour participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.
  7. Déplacements liés à des transits ferroviaires ou aériens pour des déplacements de longues distances.
  8. Déplacements brefs, dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile pour les besoins des animaux de compagnie.
Télécharger l'attestation

Les contrevenants s’exposent à une amende de 135€, majorée en cas de récidive.

Consulter l'arrêté préfectoral [pdf] - 292,48 KB