Tribune libre

Février 2018


Tribune Majorité

Le projet de Beaulieu continue à avancer 

Les travaux du Parc Spirou se poursuivent. Le calendrier est respecté. D’ici quelques semaines, les premières attractions vont être livrées et installées.

Une centaine de logements devraient être livrés d’ici l’été et des permis de construire viennent d’être accordés pour la construction de villas individuelles. 

Le 29 janvier, nous signerons en présence du Sous-Préfet de Carpentras et de la directrice de Pôle emploi une convention pour organiser le recrutement des 500 personnes nécessaires au fonctionnement des parcs Splashworld et Spirou. Cette convention précise la prise en charge par Pôle emploi du traitement des candidatures, de la pré-sélection et des formations nécessaires. Il est convenu qu’à qualification égale, priorité sera donnée aux habitants des Sorgues du Comtat.

Il y a 20 ans qu’on travaille à ce projet de Beaulieu. Il y a 20 ans que nous nous faisons chahuter, et critiquer mais nous sommes maintenant dans le concret. Nous avons devant nous un fabuleux atout pour Monteux et pour les Montiliens et nous travaillons pour en exploiter au maximum les retombées notamment en mobilisant tous les acteurs économiques.

Oui Beaulieu avance ! N’en déplaise à nos détracteurs, Beaulieu c’est :

- 500 emplois créés dès cette année

- ce sera très rapidement 1 millions de visiteurs par an qui vont rayonner et consommer dans nos communes et le tout sans qu’il en coûte un centime au contribuable !

- des recettes fiscales supplémentaires apportées par les parcs qui vont augmenter notre capacité d’investissement.

Voilà où nous en sommes !

Nous avons toujours eu le souci de vous informer de l’avancée des projets et nous continuerons à le faire d’autant plus que sur cette page, vous êtes amenés à lire des contre-vérités ; l’opposition ayant tendance à confondre « informer » et « déformer ».

La majorité municipale

Tribunes opposition

Liste "Ensemble, construisons un nouvel avenir pour Monteux"

“Mordre plus qu’on ne peut mâcher”

Montiliennes, Montiliens notre désir d’information nous conduit à vous relater quelques délibérations qui se sont présentées à nous lors du conseil communautaire de décembre comportant de nombreuses questions liées à Beaulieu.

Nous nous sommes prononcés sur le prolongement de la durée actée entre notre institution et le promoteur Equilis, afin d’accorder une période supplémentaire pour lui permettre de vendre des logements.

Dans un second temps nous avons eu à voter la vente d’un terrain supplémentaire à la société Splashworld qui possède un plan de redressement en cours.

Pour continuer nous avons statuer sur la vente d'îlots et la signature de conventions d’exclusivités pour la réalisation de logements envers une société qui à première vu présente un déséquilibre financier.

Nous analysons malheureusement bien que le projet de beaulieu éprouve quelques difficultés, en effet les ventes de logements ne décollent pas, nous vendons des terrains à une société qui présente des dettes envers nos institutions...

Mr Le Maire qui décrit le financement équilibré du projet Beaulieu grâce aux recettes des ventes des terrains, voit ses analyses mises à mal (exemple des créances de Splashworld).  (1)

Un rapport de la cour régionale des comptes de 2016 alertait sur “l’endettement généré par le projet (Beaulieu) est conséquent, justifiant la plus grande vigilance dans la commercialisation des îlots”. Ce rapport consultable sonne aujourd’hui comme une prédiction.

La dette est bien réelle, jamais présentée par Mr Gros dans le budget principal, cette dette est indiquée dans les budgets annexes. (2)

Nous souhaitons la pleine réussite de notre ville et nous espérons que la politique future de notre ville (associative, scolaire, culturel, commerciale, industrielle…) ne soit pas mis en péril financier au détriment du projet Beaulieu.

L’équilibre et la cohérence territoriale passent aussi par des investissements maitrisés, notamment au niveau économique.

Vive Monteux !

Pascal BONNIN, Gwenaël CLAUDON, Frédéric MARIE, Fabien VEZON

Note de la rédaction

(1) Erreur de compréhension : le contrat initial de cession de terrains à Splashworld était une vente avec paiement en 20 ans, alors qu’en général dans ce genre de transactions les collectivités donnent les terrains. Suite au jugement de sortie de redressement, Splashword ne sera pas payé en 20 ans mais en 10. Conséquence : la CCSC y gagne !

(2) Confusion : cette remarque traduit une méconnaissance totale de ce qui différentie un budget annexe du budget général. La loi impose de choisir une inscription dans l’un ou dans l’autre, mais si c’est dans l’un ce n’est pas dans l’autre. Un budget annexe est fait pour isoler une opération importante et regrouper toutes les écritures comptables qui la concernent de manière à donner de la visibilité alors que si elle est inscrite dans le budget général elle est noyée dans des milliers d’écritures diverses et variées. Le choix qui a été fait est un choix de transparence. 

Liste ''Monteux Bleu Marine"

La tribune ne nous étant pas parvenue, nous n'avons pas été en mesure de la publier.

Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.