Un bilan financier sain et sans augmentation des impôts

economie 28 mars 2017

Le Débat d'Orientation Budgétaire a été présenté en Conseil municipal le 14 mars dernier.

Le bilan financier annuel de la commune est positif.

Grâce aux efforts d'économies et de réduction des dépenses mis en place depuis 2015 et malgré les baisses de dotations de l'Etat, l'ensemble des mesures prises en 2016 ont permis de dégager un excédent de fonctionnement de 1 873 616 euros.
Ce qui permettra à la commune en 2017 de réaliser des investissements sans avoir recours à l'emprunt et de poursuivre ses économies.

3 éléments permettent d'apprécier la santé financière d'une commune en les comparant aux moyennes départementales, régionales et nationales des communes de même strate démographique (de 10 000 à 20 000 habitants) :

- Les dépenses de fonctionnement (dépenses courantes engagées par la commune) s'élèvent à 996 euros par habitant. Elles sont inférieures de 22% à la moyenne départementale et de 36% à la moyenne régionale.

- Les impôts locaux (une partie de la taxe d'habitation et des taxes foncières, bâtie et non bâtie) sont toujours plus faibles qu'ailleurs. En 2015, un Montilien a payé en moyenne 422 euros d'impôts à la commune. Un Français a payé en moyenne 532 euros à sa commune et un habitant de la région PACA, 639 euros.

- L'encours de dette à Monteux (dû à l'emprunt qui permet à la commune de financer des équipements sans avoir recours à l'impôt) est inférieur de 18% à la moyenne départementale.

Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.