Retour sur l’histoire des écoles de Monteux

scolaire 08 février 2018

En 2017, l’école Lucie Aubrac a fêté ses 10 ans, et l’école Sénateur Béraud ses 110 ans ! A cette occasion, replongez dans l’histoire des écoles de Monteux.

L’école élémentaire Sénateur Béraud a fêté ses 110 ans en 2017

L’école élémentaire Sénateur Béraud a été construite en 1907, à la demande du sous-préfet. En effet, il a été demandé à Hippolyte Dampeine, alors maire de la commune, de saisir le conseil municipal de la question d’un nouveau groupe scolaire à cause de la proximité de l’école existante avec l’hospice.
La construction d’un nouveau groupe scolaire a représenté un effort financier important, qui a justifié à l’époque une hausse des impôts.
La cour était autrefois séparée en deux parties, elle est aujourd’hui complètement ouverte.
L’école maternelle Sénateur Béraud a été construite au début des années 1950, puis agrandie en 1962 et au début des années 1990.

La naissance de l’école Marcel Pagnol

D'abord annexe de l'école Sénateur Béraud à cause du nombre croissant d’écoliers, elle était école élémentaire indépendante dans les années 1990 et est devenue école primaire en 2007. En 2009, les façades intérieures de l'école ont été entièrement décorées par les trompe-l’œil du peintre Pierre Canavaggio sur les thèmes chers à Marcel Pagnol.

1984 : l’école Marcel Ripert sort de terre

Construite en 1984 et inaugurée en 1986, les locaux accueillent une école élémentaire et une école maternelle. Depuis la rentrée 2017, l’école Marcel Ripert a son propre Centre de Loisirs Associé à l’Ecole (CLAE) pour les activités périscolaires (cf. Journal de Monteux du mois de janvier). Elle est l’établissement primaire le plus important en terme d’effectifs : 391 écoliers franchissent chaque jour le portail.

La dernière venue, Lucie Aubrac

Dans le numéro de septembre 2007, le dossier du mois présentait le nouveau groupe scolaire Lucie Aubrac, : salle informatique équipée de l’ADSL, parking « dépose-minute » sécurisé, de nombreux espaces extérieurs, des salles de classes spacieuses… Il aura fallu 10 mois de travaux, la collaboration de 30 entreprises, 28 800 parpaings agglomérés et 34 palettes de ciment pour que cette école flambant neuve puisse ouvrir ses portes. Conçue par Jean-Christophe Olivier, Martin Dekester et Isabelle Roustang, l’architecture de l’école avait fait l’objet d’un concours.

Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.