Restauration d’un Monument historique : la Porte Neuve

aménagement 07 mars 2015

La Porte Neuve, autrefois Porte Notre Dame, permettait d'entrer dans la ville à l'époque où celle-ci était entourée de remparts. Sa base date du 12ème siècle et la partie située côté intramuros du XVème siècle. La partie du côté nord a été ajoutée au XVIIème siècle, lui donnant le nom de « Porte Neuve ».

Présentant un intérêt national de par son histoire et son architecture, ce patrimoine de la commune a été classé « Monument Historique » en 1875 et bénéficie à ce titre de la protection de l'Etat et par conséquent d'une aide financière pour sa restauration.

Au cours des derniers mois, un premier diagnostic a permis de préciser les travaux d'urgence à réaliser afin d'éviter la dégradation du bâtiment.

Au mois de mars, la commune va faire procéder à ces premiers travaux. Il s'agira d'édifier une toiture de protection provisoire en tôle soutenue par une charpente en bois à 1 mètre au dessus de la Porte Neuve. Un échafaudage sera mis en place afin de poser la structure et un périmètre de sécurité sera défini afin d'éviter les chutes de pierres. Par ailleurs, la voûte de la Porte Neuve, reconstruite en 1730, fera l'objet d'un étaiement qui permettra de la sécuriser durant les travaux.

En cours d'année, la commune lancera un marché public afin de charger un architecte du patrimoine spécialisé d'analyser le monument pierre par pierre et d'établir ainsi un diagnostic précis. Il reviendra ensuite à la commune de décider si elle entreprend des travaux de consolidation ou de restauration complète en fonction du coût.