Portrait d’une Montilienne centenaire

divers 02 juin 2014

Pour son centième anniversaire, Geneviève Vernet a reçu la visite de Michèle Munoz, Maire-adjointe déléguée à l'aide sociale individuelle, aux personnes âgées, aux personnes handicapées et au logement social.

Née le 16 avril 1914 à Monteux, quelques mois avant le début de la première Guerre Mondiale, Geneviève Vernet, née Ferraris, a traversé de nombreuses épreuves au cours de ces cent dernières années mais l'amour des siens et son caractère déterminé et optimiste ont toujours pris le dessus. Que ce soit dans sa vie privée - lors du décès de son fils, Jacky Montagnol, à l'âge de 18 ans, suite à un accident de moto - ou encore dans sa vie professionnelle. Avec son deuxième époux, Paul Vernet - décédé en 2003 -, elle a tenu de nombreux commerces. D'ailleurs, pendant la seconde Guerre Mondiale, elle tenait un restaurant dans lequel venaient se restaurer les soldats. Elle s'investissait de son mieux dans le conflit.

Après plusieurs déménagements, elle est revenue vivre à Monteux à l'âge de 60 ans et y est restée jusqu'à ses 99 ans. Elle bénéficiait du service d'aide à domicile du CCAS mais elle tenait à gérer elle-même le plus de choses possible. Depuis un an, suite à une mauvaise chute, elle vit en maison de retraite à Carpentras.

Un de ses frères, Félix Ferraris, était bien connu des Montiliens. Il a été bénévole à l'ESM (Etoile Sportive Montilienne) pendant près de quarante années. Sa nièce, Maryse Sabatier, née Ferraris, y est toujours bénévole et perpétue cette passion pour le rugby.

Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.