Ils ont relevé le défi !

vie des quartiers 06 février 2018

90 secondes pour mettre en scène la fraternité : ils ont relevé le défi ! Les réseaux sociaux peuvent être une grande source d’information. Mais ils sont aussi parfois utilisés pour répandre des messages de haine. Pour répondre à cela, YouTube France propose aux jeunes de moins de 25 ans, de mettre en scène la Fraternité, dans des courts-métrages de 90 secondes.

Cette opération a eu un écho à Monteux, avec l’Association Les Petits Débrouillards. Marianne, Nawel, Angelina, Kassem et Anisse, cinq jeunes Montiliens, ont participé à l’opération « Toi-même tu filmes » accompagnés par Jonathan et Jason.

Avant de filmer, les jeunes se sont retrouvés une fois par semaine pour parler de la fraternité, de la citoyenneté, de l’anonymat sur Internet, des risques des réseaux sociaux… Ainsi, ils ont eu toutes les clés pour élaborer un scénario, un story-board, des dialogues, et commencer le tournage de leur film.

Les jeunes ont utilisé Monteux comme décor : on reconnait l’école Sénateur Béraud ou les locaux du Centre Communal d’Action Sociale. Ils ont proposé à leurs parents et à leurs proches de découvrir le résultat de 2 mois de travail à l’occasion d’une projection et d’un débat.

Découvrez la vidéo :

Les acteurs en herbe vous livrent quelques secrets de tournage

Comment avez-vous eu l’idée de ce scénario ?

Marianne - Chacun a donné ses idées, puis on les a mises ensemble pour faire le film.
Nawel - Le résultat est loin d’être notre première idée. Au fur et à mesure, notre projet a évolué. 90 secondes, c’est court, il a fallu qu’on adapte nos idées en fonction de cette durée.

 

Comment vous vous êtes répartis les rôles dans l’équipe ?

Marianne - Chacun notre tour, on a filmé, quand on n’était pas dans la scène.

Combien de temps ça vous a pris ?

Nawel - On a commencé les séances en novembre, on s’est vu une fois par semaine jusqu’au mois de janvier. 

Est-ce que c’était dur de se mettre dans la peau des personnages ?

Nawel - Comme on se connait tous, c’était dur de rester sérieux ! On a dû faire de nombreuses prises pour arriver au résultat final.

Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.